123 355 visites
Créa. 01/01/10 MAJ hebdo
Choisissez un invité
Radios
  • http://www.radio-esperance.fr/
  • RND
0 views

PostHeaderIcon Le travail de l’Esprit Saint dans l’âme

Avec le Père Joël Guibert,

1. Ecouter l’émission 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

2. Télécharger l’émission

3. Pour faire une retraite prêchée par le Père Guibert, cliquez-ici

7 réponses sur la page “Le travail de l’Esprit Saint dans l’âme”

  • Sylvain L. dit :

    Bonjour,

    Ce n’est qu’un avis de « débutant », mais bien que je sois d’accord sur l’alternance avec des périodes de sécheresses, je trouve cela un peu dommage de de pas se réjouir plus franchement de l’expérience de ressenti de l’esprit saint, qui donne une très grande joie du coeur lorqu’il se manifeste, qui donne un « goût » de la présence d’amour et une grande force, qui nous permet d’avancer plus tard en période de sécheresse.
    Même si il est vrai que notre génération est trop axée sur le sensible, cette présence est précieuse car c’est une révélation dans le sensible d’une présence non visible.

    Bonne pentecôte à tous!
    Sylvain

  • Sylvain L. dit :

    NB : ce commentaire est surotut destiné à la 2ème partie de l’émission car j’ai beaucoup aimé le début !

  • langlois martine dit :

    bonjour sylvain Sismondi, j’ai acheté le livre « lu et récité » en DVD de Joel Guilbert, renaitre d’en haut, il dure 9 heures de lectures, mais j’ai été décu, je croyais que
    que c’était le père qui parlait avec sa fougue, sa joie et sa spontanéité, mais c’était une femme qui parlait d’une voix trop calme et trop monocorde. Aussi,je vais racheter le livre « à lire ».
    je vais vous parler de mon expérience personnelle, j’ai appelé l’Esprit Saint de toute mon âme pour me reconstruire après un divorce et une agression grave par lesquels je suis tombée en très grave dépression, voire psychose.Jai été internée neuf mois. A ma sortie, j’ai appelé très fort la force de son aide pour me reconstruire et au fur et à mesure des jours , au quotidien des jours, j’ai reçu un amour très fort, de plus en plus fort,qui m’a pétri comme une pâte à pain, j’ai retrouvé le goût d’un chant d’oiseau, d’une fleur, de la musique, de la lecture, de l’amour des hommes, de la beauté d’un moment, de l’échange partagé, du don de soi, de la patience, très grande patience infinie de l’amour divin, j’ai aimé Jésus de tout mon coeur, il m’a aimé de tout son amour et l’esprit saint s’est révélé à moi. Je vis en symbiose, en harmonie et je vis des joies profondes, tout en étant active et sereine. J’ai appris à me connaître, à prendre de l’assurance et à m’aimer.

    je vais vous parler et je n’en ai jamais parlé à personne, avant, comment je conçois l’Esprit Saint. Pour moi aux cieux, les âmes et esprits des ancêtres sont dans l’Esprit Saint qui s’est enrichi au cours des siècles de la richesse des hommes et de leurs chansons de leurs vies.L’Esprit Saint connait tous les livres, toutes les langues, tous les chants toutes les musiques des hommes et femmes du monde entier depuis le premier homme. A l’origine il y a l’Esprit du Père Eternel de la création, qui s’enrichit chaque jour de nous. Au ciel, les hommes et femmes d’avant nous guident, nous protègent et nous aiment pour nous aider à vivre notre vie et à construire le monde car ils savent ce qu’ils ont vécu pour eux vivre autrefois. L’Esprit Saint, c’est la résultante de tout leur amour avec le Père et Jésus Christ. Ils veillent sur nous, ce sont les veilleurs du monde avec nous. et celà en nous-mêmes, dans notre âme et notre esprit (les cinq sens et la force de vie).
    Voilà; Sylvain, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais cette façon de voir me tient très fort le coeur et me donne la force de vivre le quotidien et d’être très sereine et très sûre que la vie éternelle « invisible et soi-disant inaudible !!! » existe.Peut être que certaines personnes seront interloquées.

    Voilà mon vécu, sylvain, je vous ai déjà écris pour la parabole du talent pour les ouvriers de la première heure, vous vous en rappelez ??

  • Bonjour Sylvain

    Enchanté d’avoir fait votre connaissance l’autre jour.
    Concernant votre remarque, j’ai la même réaction que vous. Même si nous devons peu à peu apprendre à nous détacher du sentiment pour entrer dans une relation plus « gratuite » avec le Seigneur, réjouissons-nous franchement lorsqu’on peut ressentir l’Esprit Saint ! C’est un véritable encouragement.

    Par ailleurs, avant de nous priver du sentiment de sa présence, j’ai l’intuition que le Seigneur coupe des liens bien plus néfastes comme notre relation à l’argent par exemple qui est toujours à revoir.

    « Là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur » Mt 5,3

    nb : vous avez une magnifique prénom !

  • Bonjour Martine,

    Je ne connaissais pas l’existence du livre « lu et récité » du Père Guibert… Pour ce qui est de la forme, je n’ai rien à dire. J’espère seulement que vous avez reçu dans votre coeur le message de fond de cet ouvrage. J’en profite pour vous conseiller « Que vienne ta miséricorde » car c’est aussi un livre particulièrement profond qui peut vraiment aider dans la vie de foi (ce qui n’est pas si fréquent dans les livres spi !)

    Concernant votre témoignage, merci de nous le partager. C’est un bel encouragement pour ceux qui sont dans l’épreuve.

    Au sujet de votre vision de l’Esprit Saint. J’aime beaucoup votre expression  » ce sont les veilleurs du monde avec nous  » qui exprime bien l’idée de communion des saints. En revanche je ne suis pas sûr que l’Esprit Saint qui est Dieu s’enrichisse de nos expériences. En tous cas, cela dépend de ce que vous entendez par « enrichir ».

    Encore un grand merci pour votre témoignage.

  • Sylvain L. dit :

    merci Sylvain pour votre remarque ;-) et encore félicitation pour votre sens journalistique et votre site très riche !

    Bonne journée

  • langlois martine dit :

    merci sylvain de m’avoir répondu. quand je dis s’enrichir, je pense que le ciel est plus « riche » d’avoir sainte Thérèse de Lisieux avec lui maintenant, ainsi que tous les saints reconnus et anonymes. rappelez-vous, elle a dit qu’elle passerait son Ciel à faire du bonheur sur la terre. Notre expérience est précieuse, notre amour et notre vécu sont essentiels pour Dieu sur la terre, alors pourquoi pas dans l’Esprit Saint au Ciel.

Laisser un commentaire